APS change

Achat Vente Or depuis 1992

INFORMATION COVID-19

En raison de la COVID-19 les horaires d'ouvertures de nos agences risquent d'être perturbés et modifiés.

Merci de nous contacter par téléphone pour toute information.


RACHAT DE BIJOUX EN OR à Limay

RACHAT DE BIJOUX EN OR À LIMAY

RACHAT DE BIJOUX EN OR à Limay

Le premier métal utilisé comme monnaie était l'argent, avec des lingots servant pour le commerce datant de plus de 4 000 ans, par exemple avec le système d'équivalence des talents. Les plus anciennes pièces d'or datent de –600. Auparavant, L’or et l'argent étaient déjà utilisés comme réserves de valeur et formaient la base des contrats commerciaux à Akkad, puis en Égypte. L'argent est resté le métal monétaire le plus fréquent pour les transactions courantes jusqu'au xxe siècle. On le retrouve dans certaines pièces bimétalliques, comme la pièce de 20 pesos du Mexique.

La Perse percevait l'impôt en or, et après la conquête d'Alexandre le Grand, tout cet or servit de monnaie pour son empire. L’or était utilisé pour payer les mercenaires et les armées, ce qui scella son importance : L’or devint synonyme de moyen de paiement pour les opérations militaires, ce que mentionne Nicolas Machiavel dans Le Prince deux mille ans plus tard. Cependant, ce système de paiement par L’or a montré ses limites hors des périodes de prospérité, d'où le recours à d'autres systèmes comme la féodalité ou à d'autres monnaies plus faibles, par exemple de cuivre. Les premières pièces d'or sont frappées en Lydie par le roi Crésus, à qui les sables aurifères du fleuve Pactole assuraient une immense fortune. Ces pièces sont rapidement utilisées par les grecs qui sont les premiers à en faire l'usage, ainsi que par les Perses qui en répandent l'usage en Orient après leur conquête de la Lydie sous Cyrus le Grand. L'adoption de l'étalon-or s'est faite progressivement, et il existe des désaccords entre historiens sur la date d'adoption du premier « vrai » système. La plus ancienne mention est anglaise : en 1717, Isaac Newton analyse les pièces de monnaie et en tire une relation or-argent, cette relation est officialisée par une loi de la reine Anne. Cependant, la plupart des historiens utilisent des critères plus stricts : un étalon-or ne doit avoir qu'une seule source étatique de papier-monnaie, et ce papier doit être convertible en or. Le cas anglais ne répond pas à ce critère.

Le canton de Limay est une division administrative française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France. C'est un territoire très contrasté, à la fois industriel et rural. Le canton de Limay, d'une superficie de 130 km2 environ, comprend deux parties nettement différentes : le long de la Seine, une plaine alluviale étroite et basse correspondant au lit majeur du fleuve ; plus au nord, une partie vallonnée, d'une altitude variant de 150 à 200 m, correspondant au sud du Vexin français. Cette partie est d'ailleurs comprise dans le périmètre du parc naturel régional du Vexin français. De 1833 à 1848, les cantons de Limay et de Magny-en-Vexin avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 17 à 20. En bordure de Seine, le territoire est fortement urbanisé, dans lequel alternent les zones résidentielles et les industries. Il forme une agglomération quasi-continue de Follainville-Dennemont à l'ouest jusqu'à Juziers à l'est, et qui se poursuit au-delà vers Meulan et Poissy. On y trouve les grandes voies de communications : route départementale D191, voie ferrée Paris-Mantes de la rive nord de la Seine, installations portuaires privées ou publiques, dont le port fluvio-maritime de Limay-Porcheville qui dépend du Port autonome de Paris. C'est là que se trouvent les zones industrielles, avec notamment la cimenterie de Gargenville-Juziers, le dépôt pétrolier (ex-raffinerie) d'Issou-Gargenville, la centrale thermique de Porcheville, l'aciérie électrique Alpa de Limay, et diverses industries, dont des centres de traitement de déchets industriels et des carrières. La partie nord du canton, entièrement comprise dans le parc naturel régional, très boisée, plus faiblement peuplée, est vouée à l'agriculture traditionnelle et à la sylviculture, à l'artisanat et au tourisme. Limay est une commune des Yvelines et de la région Île-de-France. C'est une petite ville industrielle, situé en bord de Seine, au sud du Vexin français, face à Mantes-la-Jolie à 53 km à l'ouest de Paris. La commune, qui dispose de 300 hectares classés en espaces naturels sensibles, est devenue depuis le 1er juillet 2005 « ville-porte » du parc naturel régional du Vexin français. Elle participe au Concours des villes et villages fleuris et possède trois fleurs depuis 2007. Ses habitants sont appelés les Limayens. Limay est une commune riveraine de la Seine, située sur la rive droite du fleuve, dans le nord du département des Yvelines, à 1,5 km environ au nord de Mantes-la-Jolie, sous-préfecture, et à 43 km environ au nord-ouest de Versailles, préfecture du département.

Elle est limitrophe de Guitrancourt au nord-est, de Porcheville à l'est, de Guerville et Mantes-la-Ville au sud, de Mantes-la-Jolie au sud-ouest (ces trois dernières communes se trouvant sur la rive gauche du fleuve), de Follainville-Dennemont à l'ouest et de Fontenay-Saint-Père au nord. Le territoire communal englobe en grande partie une île de la Seine, l'île de Limay, la partie appartenant à Mantes-la-Jolie étant appelée île aux Dames. Les communications routières sont assurées par plusieurs axes :

dans les sens nord-sud, la route départementale D 983 (ancienne route nationale 183) traverse le centre-ville pour rejoindre Mantes-la-Jolie. Cette route qui assure un important trafic de transit dans l'ouest des Yvelines vers le sud et vers Magny-en-Vexin plus au nord a été déviée dans les années 1990 par une rocade contournant la ville par l'est.

dans le sens est-ouest, l'axe principal est constitué par la route départementale D 190 qui relie Limay à Poissy en suivant la rive droite de la Seine, doublé plus au sud et plus près de la Seine par la route départementale D 146 qui assure notamment la desserte des zones industrielles et du port fluvial situés dans l'est de la commune.

Deux ponts routiers franchissent la Seine, le pont de Mantes, très ancien lieu de passage, reconstruit en 1951, et le viaduc plus récent (1993) de la rocade Est, à 2 voies. Ce dernier permet de rejoindre l'autoroute A13 à l'échangeur de Mantes-la-Ville (Mantes-Est). La gare : Sur le plan ferroviaire, la commune est traversée par la ligne Paris-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie par Conflans-Sainte-Honorine qui franchit la Seine par le pont ferroviaire de Limay, viaduc à arches de ciment s'appuyant sur l'île de Limay. Un embranchement particulier s'en détache pour assurer la desserte du port fluvial de Limay. La gare de Limay est située dans le sud de la ville et est desservie par les trains de banlieue du Transilien. Limay dispose également d'un port fluvial situé dans la pointe sud du territoire communal et constitué d'une darse de huit hectares creusée perpendiculairement au fleuve. Ce port est géré par l'établissement public du Port autonome de Paris. Le nom de la localité est attesté sous les formes Limetium au viie siècle5, Limaium en 1249. Limay, toponyme pourrait avoir rapport avec des limites (la Seine servant de frontière), plus probablement des mots gaulois limo (orme) et ialo (clairière). Mais l'explication de L’origine du mot « Limay » de Toussaint-Duplessis semble avoir été adoptée par la plupart des historiens locaux ; le nom de « Limay » paraît être abrégé de celui de Limais ou plutôt Li Mais, qui veut dire la maison, la demeure, l'habitation, en latin Mansio.

 

Région          Île-de-France

Département            Yvelines

Arrondissement       Mantes-la-Jolie

Intercommunalité    Grand Paris Seine et Oise

Maire

Mandat          Éric Roulot

2020-2026

Code postal  78520

Code commune       78335

Démographie

Gentilé           Limayens

Population

municipale    16 820 hab. (2017 en augmentation de 4,29 % par rapport à 2012)

Densité          1 465 hab./km2

Géographie

Coordonnées          48° 59′ 39″ nord, 1° 44′ 12″ est

Altitude          28 m

Min. 17 m

Max. 137 m

Superficie     11,48 km2

Élections

Départementales     Canton de Limay

(bureau centralisateur)

Législatives  Huitième circonscription