APS change

Achat Vente Or depuis 1992

INFORMATION COVID-19

En raison de la COVID-19 les horaires d'ouvertures de nos agences risquent d'être perturbés et modifiés.

Merci de nous contacter par téléphone pour toute information.


RACHAT DE BIJOUX EN OR à Marly-le-Roi

RACHAT DE BIJOUX EN OR À MARLY-LE-ROI

RACHAT DE BIJOUX EN OR à Marly-le-Roi

Un bijou est un élément de parure corporelle qui peut être porté sur le vêtement, sur le corps ou même dans le corps.

L'artisan qui fabrique des bijoux se nomme bijoutier, celui-ci va mettre en valeur le métal. Le joaillier quant à lui va mettre en valeur les pierres avec des pavages, sertissures... Le substantif masculin bijou est un emprunt au breton bizou (« anneau pour le doigt »), dérivé de biz (« doigt »). Outre ses fonctions décoratives, le bijou est au service de multiples autres fonctions ou intentions. Ces fonctions sont très variables selon les époques et les cultures, mais aussi selon les croyances ou perceptions propres à l'individu qui porte le bijou. Il est néanmoins possible de distinguer quelques fonctions spécifiques.

Une pièce en or ou pièce d'or est une pièce de monnaie composée partiellement ou entièrement d'or. L’or a été utilisé pour les pièces pratiquement depuis l'invention de la monnaie, notamment en raison de la valeur intrinsèque de ce métal. De nos jours, les pièces d'or sont destinées au marché des collectionneurs ou à des placements financiers de long terme. L’or a été utilisé comme monnaie pour plusieurs raisons : il est fongible et avec un faible écart entre le prix d'achat et de vente. L’or est également facilement transportable, car il a une grande valeur par rapport à son poids et par rapport à d'autres commodités comme l'argent. L’or peut être divisé en unités plus petites, sans détruire sa valeur, et est rare. En outre, il peut être fondu en lingots et refrappé pour rénover de vieilles pièces. La densité de L’or est plus élevée que celle de la plupart des autres métaux, ce qui complique les possibilités de contrefaçon. Hérodote mentionne, vers 430 av. J.-C., les Lydiens comme « Le premier peuple dont nous savons qu’il frappa des pièces d’or et d’argent ». En effet, entre 610 - 560 av. J.-C., une nouvelle forme de monnaie lydienne fait son apparition sous le règne du roi Alyatte II. À l’aide d’un marteau et d’un poinçon, on enfonçait le métal dans la matrice inférieure, si bien que le dessin apparaissait en relief. Le poinçon lui-même laissait au revers une marque très profonde1. Toutefois, dans l’électrum, les proportions d’argent et d’or n’étaient pas fixes, la valeur intrinsèque de chaque pièce pouvait varier considérablement. La monnaie d’électrum ne pouvait donc pas être aisément acceptée en dehors de la région même où elle était produite. C’est pourquoi elle fut rapidement abandonnée au bénéfice de L’or pur. Selon le consensus scientifique en vigueur, les premières émissions de pièces d’or de masse (il s'agit d’électrum, un mélange naturel d’or et d’argent) firent leur apparition en Anatolie, sous le règne de Crésus, dernier roi de Lydie (environ 560-547 av. J.-C.) bien que la Chronique de Paros mentionne Pheidon d’Argos. Ces pièces se sont progressivement répandues en dehors du palais afin de servir dans les transactions particulières et ont permis le développement du commerce de détail.

Le canton de Marly-le-Roi est une ancienne division administrative française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France. Le canton de Marly-le-Roi comprenait trois communes jusqu'en mars 2015 :

 

RACHAT DE BIJOUX EN OR à Le Port-Marly : 5 413 habitants

RACHAT DE BIJOUX EN OR à Louveciennes : 7 059 habitants

RACHAT DE BIJOUX EN OR à Marly-le-Roi : 16 331 habitants (chef-lieu de canton)

Marly-le-Roi est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France. Située à une vingtaine de kilomètres à l'ouest du centre de Paris, cette commune de l'unité urbaine de Paris au cœur du Pays des Impressionnistes abrite notamment le Domaine national de Marly-le-Roi et une partie de la forêt domaniale de Marly. Ses habitants sont appelés les Marlychois. La commune de Marly-le-Roi se situe sur la rive gauche de la Seine au sud d'un méandre, à 22 kilomètres à l'ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris, point zéro des routes de France. Elle est localisée à 9 kilomètres au nord de Versailles, préfecture des Yvelines, à 5 kilomètres au sud de Saint-Germain-en-Laye la sous-préfecture et à 17 kilomètres à l'ouest de la porte d'Auteuil. Elle est bâtie sur une sorte de promontoire en contrebas et au nord du plateau du Cœur-Volant au bord duquel se trouvait le château de Marly aujourd'hui disparu. Ledit promontoire domine d'environ 150 mètres la vallée de la Seine plus au nord. L'urbanisation est concentrée dans la moitié nord du territoire communal, la moitié sud étant majoritairement couverte par la forêt domaniale de Marly. La commune compte cinq quartiers : Le Vieux Marly-Ombrages-Monbâti, avec des hôtels particuliers du xviiie siècle et l’église Saint-Vigor, édifiée au xviie siècle ; Le Plateau-Vergers-Vauillons-Bois Martin, avec ses maisons individuelles, et le parc Jean-Witold ;

Les Grandes Terres, domaine piétonnier résidentiel et privé, dans un parc de 27 hectares ; Montval, avec son gymnase, son groupe scolaire et sa bibliothèque ; Les Coteaux, comprenant l'ancien hameau de Montval.

Le chemin de grande randonnée GR1 (Tour de Paris) traverse le sud du territoire de la commune, entre Louveciennes à l'est et L'Étang-la-Ville à l'ouest. La commune est située à 4 kilomètres au nord de la sortie 6 de l'autoroute A13 (Saint-Germain-en-Laye, Marly-le-Roi, Le Chesnay, Versailles-Notre Dame). Depuis l'autoroute, la Route nationale 186, qui relie Versailles à Saint-Germain-en-Laye, permet de rejoindre Marly-le-Roi avant de longer la commune par l'est du sud au nord. La commune est également traversée par la route départementale 7 qui relie Le Pecq puis Saint-Germain-en-Laye vers le nord et, vers le sud, Bailly puis Saint-Cyr-l'École. Enfin, la route départementale 161 relie Saint-Germain-en-Laye à L'Étang-la-Ville et Villepreux via Marly.

Le toponyme est attesté sous les formes Mairilaco en 697, Marleium en 1087, Marletum, de Marleio en 1173, Marliacum en 1202. Il serait issu d'un anthroponyme latin tel que Marullius6 ou Marillius7. Le nom de Marly provient de marcilliacum, « domaine de Marcel », qui a donné marlacum, malliaco villa ou peut-être de merula, merle. Le nom de Marly a été donné à une automobile construite en 1956 par la société Simca, le break Simca Marly. Le nom de Marly a été donné à un plat « La Timbale Marly », (un salpicon), mélange à base de légumes, de fruits, de poisson et de viande. Les ingrédients sont coupés finement.

 

Région          Île-de-France

Département            Yvelines

Arrondissement       Saint-Germain-en-Laye

Intercommunalité    CA Saint Germain Boucles de Seine

Maire

Mandat          Jean-Yves Perrot

2020-2026

Code postal  78160

Code commune       78372

Démographie

Gentilé           Marlychois

Population

municipale    16 192 hab. (2017 en diminution de 2,46 % par rapport à 2012)

Densité          2 476 hab./km2

Géographie

Coordonnées          48° 52′ 03″ nord, 2° 05′ 41″ est

Altitude          Min. 48 m

Max. 179 m

Superficie     6,54 km2

Élections

Départementales     Canton de Chatou

Législatives  4e circonscription des Yvelines