APS change

Achat Vente Or depuis 1992

INFORMATION COVID-19

En raison de la COVID-19 les horaires d'ouvertures de nos agences risquent d'être perturbés et modifiés.

Merci de nous contacter par téléphone pour toute information.


RACHAT DE BIJOUX EN OR à Trappes

RACHAT DE BIJOUX EN OR À TRAPPES

RACHAT DE BIJOUX EN OR à Trappes

Un joyau est un objet fait de matière précieuse, généralement destiné à la parure. Un joyau se différencie d'un bijou par un ou plusieurs de ces critères : sa grande rareté, sa beauté saisissante, sa grande durabilité, et parfois même par son histoire et sa renommée. Un joyau, à la différence d'un bijou, sera presque toujours monté d'au moins une pierre précieuse. Au sens figuré, un joyau est une chose très belle et de grande valeur. Le rapport au luxe du sens propre du terme induit un emploi fréquent au sens figuré dans la littérature. Selon le milieu ésotérique, les joyaux peuvent être enchantés ou posséder naturellement des caractéristiques magiques. La joaillerie consiste à mettre en scène des pierres sur un support de métal précieux. Le premier métal utilisé comme monnaie était l’argent, avec des lingots servant pour le commerce datant de plus de 4 000 ans, par exemple avec le système d'équivalence des talents. Les plus anciennes pièces d'or datent de –600. Auparavant, l’or et l’argent étaient déjà utilisés comme réserves de valeur et formaient la base des contrats commerciaux à Akkad, puis en Égypte. L’argent est resté le métal monétaire le plus fréquent pour les transactions courantes jusqu'au xxe siècle. On le retrouve dans certaines pièces bimétalliques, comme la pièce de 20 pesos du Mexique. L’or possède plusieurs caractéristiques intéressantes pour en faire un étalon monétaire : il est rare (la quantité totale d'or est stable dans le temps), durable, fongible (interchangeable), et facilement identifiable par sa couleur, sa densité, sa ductilité et ses propriétés acoustiques. Les marchands et négociants en ont fait une unité de compte courante depuis l'Antiquité, ainsi qu'un instrument de réserve de valeur. Les modalités exactes de l'évolution de la monnaie varient selon l'époque et le lieu mais les historiens pensent en général que la forte valeur accordée à l’or (du fait de sa beauté, sa densité, sa résistance à la corrosion, son uniformité et la facilité à le refondre) en ont fait une réserve de valeur et une unité de compte pour d'autres instruments de réserve de valeur — ainsi, à Babylone, le boisseau de blé était l'unité de compte et une quantité d'or correspondante (beaucoup moins encombrante) servait à représenter et échanger cette valeur. Les systèmes monétaires primitifs basés sur des céréales utilisaient aussi l’or pour représenter la valeur du stockage des céréales. Les premiers systèmes bancaires sont apparus lorsque l’or déposé dans un établissement de change (ou un cautionnaire, une personne de confiance) pouvait être transféré d'un compte à un autre par un virement giro, ou prêté avec intérêt.

Un bijou est un élément de parure corporelle qui peut être porté sur le vêtement, sur le corps ou même dans le corps.

L'artisan qui fabrique des bijoux se nomme bijoutier, celui-ci va mettre en valeur le métal. Le joaillier quant à lui va mettre en valeur les pierres avec des pavages, sertissures... Le substantif masculin bijou est un emprunt au breton bizou (« anneau pour le doigt »), dérivé de biz (« doigt »). Outre ses fonctions décoratives, le bijou est au service de multiples autres fonctions ou intentions. Ces fonctions sont très variables selon les époques et les cultures, mais aussi selon les croyances ou perceptions propres à l'individu qui porte le bijou. Il est néanmoins possible de distinguer quelques fonctions spécifiques.

Trappes est une commune pour acheter des bijoux en or française située dans le département des Yvelines, en région Île-de-France. La commune fait partie de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, de la onzième circonscription des Yvelines et constitue également un canton. La commune est située sur un plateau au sud de Versailles, à 21 km de la Porte d'Auteuil du Boulevard périphérique de Paris et à 28 km du centre de Paris. Elle est limitrophe de Bois-d'Arcy au nord-est, de Montigny-le-Bretonneux à l'est, de Magny-les-Hameaux au sud-est, du Mesnil-Saint-Denis et de Saint-Lambert-des-Bois au sud, de Élancourt à l'ouest et de Plaisir au nord. L'Étang de Saint-Quentin et sa base de loisirs et de plein air et la réserve naturelle au nord. Une partie, 450 ha, de la forêt domaniale de Port-Royal, au sud. La commune est à proximité du parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse (par les communes du Mesnil-Saint-Denis, de Saint-Lambert-des-bois et de Magny-les-Hameaux). Elle compte 925 hectares d’espaces verts publics, soit 298 m2 par habitant. Un ruisseau, le « Maldroit » prend sa source au lieu-dit du Puits à Loup, à la proximité de la porte de Pissaloup. Le Rhodon, affluent de l'Yvette, prend sa source dans le bois de Trappes. La colline de la Revanche, d’origine artificielle, haute de 231 mètres, située partiellement sur le territoire de la commune, est le point culminant du département des Yvelines, mais aussi de l'ensemble de la région Île-de-France.

Le nom de la localité est attesté sous la forme TrapoeNote 1 en tant que Gistum Regis (gîte du roi), la région ayant toujours fait partie du domaine royal ; ensuite on trouve sous les formes Villatrapas en 1004, Villa trapas en 100733, Trappas en 1144, Trapis en 1206, Trapes en 1250, Trapas en 1357, Trappes en 1553, Trappe en 1708, Trapes en 1750, Trappes en 1793. Le nom est issu de l'ancien français trape au sens de « piège »37,38, plus précisément « piège formé d'une fosse creusée dans le sol et recouverte d'une bascule ou de branchages ». Il s'agit d'un type toponymique que l'on retrouve dans les nombreux La Trappe, Latrape37,40, qui fait généralement référence à un piège à loup en bordure de forêt, autrement appelé fosse louvière. Cependant, dans le cas précis de Trappes, il a été également proposé « Trappes (78) est à proximité de l'étang de Saint-Quentin ; ce qui explique son nom : la trappe était une suite de marches par lesquelles on pouvait accéder à l'étang, pour y pêcher. ». Une étymologie par le « celte trebo, lieu habité, hameau, village » proposée par certains sites internet et par l'érudit local Victor R. Belot ne repose sur aucun argument solide et n'est, de ce fait, jamais envisagée par les toponymistes. En effet, aucune forme ancienne de Trappes, dont le nom n'est d'ailleurs pas attesté avant l'époque médiévale, ne ressemble de près ou de loin au celtique *treb-, c'est-à-dire au gaulois *trebo- : la forme latinisée Trapoe (-oe est une graphie tardive pour -ae, nominatif ou accusatif pluriel en latin) est attestée au vie siècle à l'époque du gallo-roman, or à cette époque le gaulois *trebo- est resté *TRĒBU en gallo-roman et un féminin pluriel *TRĒBAS aurait obligatoirement été latinisé en *Treboe, forme jamais attestée ; même chose pour les formes anciennes suivantes du type Trapis, Trapas, trapes, Trappes, qui ne rappellent en rien *trebo-. En outre, l'évolution phonétique du [b] intervocalique de *TRĒBU se serait obligatoirement faite en [f] en finale en proto-français, c'est-à-dire *Tref (cf. latin trabs> ancien français tref « poutre ») et celle de *TRĒBAS se serait régulièrement faite en [v] en proto-français, c'est-à-dire *Trèves (cf. latin faba> français fève, latin probare> français prouver, etc.). C'est pourquoi de manière implicite, aucun spécialiste de la toponymie n'envisage une étymologie de Trappes par le gaulois *trebo-, c'est la même chose chez les spécialistes des langues celtiques qui n'évoquent le nom de Trappes à aucun moment. Bien que le nom officiel de la commune soit Trappes, selon l'Insee, la mairie communique parfois en utilisant le nom Trappes-en-Yvelines45, marquant ainsi son attachement à la région naturelle de l'Yveline.

Pays    Drapeau de la France France

Bijouterie en Île-de-France pour racheter l’or

Rachat ou vente d’or dans le Département des Yvelines

Rachat de bijoux en or à Versailles

Intercommunalité       Communauté d'agglomération de Saint Quentin en Yvelines

(siège)

Maire

Mandat           Ali Rabeh

2020-2026

Code postal    78190

Code commune          78621

Démographie

Gentilé            Trappistes

Population

municipale      32 584 hab. (2017 en augmentation de 9,44 % par rapport à 2012)

Densité           2 419 hab./km2

Géographie

Coordonnées  48° 46′ 39″ nord, 2° 00′ 09″ est

Altitude          Min. 143 m

Max. 174 m

Superficie       13,47 km2

Élections

Départementales         Canton de Trappes

(bureau centralisateur)

Législatives     Onzième circonscription